Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Iceman

28 Octobre 2013 , Rédigé par Keira3 Publié dans #Les bons films (**)

Martin Scorsese n'aurait pas renié ce Iceman, plongée trouble et sur le fil du rasoir dans la vie de Richard Kuklinski, tueurs à gages dans les années 70. C'est pourtant au quasi inconnu Ariel Vromen que l'on doit ce polar seventies noir et glaçant qui fait partie des bonnes surprises de l'année.

On a pourtant déjà vu de nombreux films "tirés de faits réels" retraçant la vie de "anti-héros" (assassins, serial killers, tueurs à gages, cambrioleurs et j'en passe), s'attachant à vouloir les comprendre, raconter leur vie. Il n'est donc pas toujours facile de se faire remarquer. Pourtant Ariel Vromen s'en sort avec les honneurs, conjuguant sobriété bienvenue (pas de mélo, pas d'effusions de sang à tout va) et noirceur glaçante (Richard Kuklinski est d'une insensibilité flippante).

Le choix du réalisateur sera d'équilibrer les scènes intimistes, avec sa famille, et sa vie de tueur à gages, ce qui permet de conserver une certaine de neutralité. Ariel Vromen ne cherche pas à le défendre, ni le condamner, mais de montrer comment un homme ultra-violent (il congelait ses victimes pour que la police ne sache pas l'heure de la mort, d'où le surnom "Iceman") a réussi à être un père de famille "normal" durant plusieurs années. Cela pourra déstabiliser les spectateurs qui s'attendrait à une biographie en bonne et due forme : le film est assez gourmand en ellipses et survole beaucoup d’éléments et de meurtres de the Iceman (c'est d'ailleurs le plus gros reproche du film). On se souviendra néanmoins longtemps de la course poursuite en voiture et du pétage de plomb chez lui du personnage principal, sommets nerveux et haletants.

S'il ne s'attache pas à tout dévoiler de la vie de cet homme, monstre de violences le jour et père aimant le soir, The Iceman est de bonne facture même si manquant de profondeur. Pourquoi donc le film sort-il vraiment du lot? Allez, abattons l'atout: le casting, ou plutôt Michael Shannon. Acteur exceptionnel, brûlant d'une colère sourde, d'une violence réprimée, yeux de glace et mâchoire serrée, puis explosant au grand jour, magnétique. Autant dire que l'acteur (déjà vu dans Take Shelter, Mud et la série Boardwalk Empire) est le souffle puissant du film, l'emportant d'un seul regard vers un autre niveau. On sera également heureux de retrouver Winona Ryder, excellente en femme aveuglée par l'amour, Ray Liotta, James Franco, David Schwimmer et Chris Evans en second rôles sympathiques.

DVD reçu dans le cadre de Dvdtrafic, organisé par Cinetrafic.

The Iceman de Ariel Vromen

Sortie du DVD/Blu-ray le 09 octobre

Distribué par Metropolitan Filmexport

Mot clés : Filmaction 2013

​Tous les films d'action sur Cinetrafic

The Iceman

Commenter cet article

voyance par mail gratuite 11/10/2014 11:36

Bonjour
Félicitation pour votre excellent beau travail
C’est super. Bonne continuation